Voyage au Japon : 3 parcs nationaux à ne pas rater

Voyage au Japon 3 parcs nationaux à ne pas rater
4/09/19

Voyage au Japon : 3 parcs nationaux à ne pas rater

 

Le Japon possède 29 parcs nationaux où vous y découvrirez divers paysages : montagnes, forêts, lac… Pour les passionnés de la nature, ce pays de l’Asie de l’Est est une destination idéale. Ainsi, si vous êtes tenté d’explorer quelques-uns de ces fameux parcs, en voici trois à visiter absolument.

 

Parc national de Chûbu Sangaku

 

Cette réserve naturelle a été créée en 1934 en plein coeur des Alpes japonaises. Elle est connue sous le nom de Kamikochi. Étendu sur une surface de 1,740 km², c’est l’un des parcs nationaux du Japon les plus prisés des voyageurs. Dans ce fameux parc, vous serez entouré par des montagnes. Quelques-uns culminent à plus de 3000 mètres. Vous allez également apprécier la beauté exceptionnelle de ses profondes vallées qui circulent au sein du parc.

 

Sachez également que les glaciers y sont présents toute l’année. Vous pouvez donc profiter des activités sur les glaciers. En parallèle, contempler sans modération les belles plantes alpines qui poussent sur les pentes des montagnes. Si vous avez de la chance, vous croiserez le « lagopède alpin », un oiseau qui est le symbole de la région. Si vous envisagiez donc de passer des vacances au Japon, ce fameux parc national est inévitable.

 

Parc national de Yoshino-Kumano

 

[À part le parc national de Chûbu Sangaku,] le Parc national de Yoshino-Kumano mérite également un détour durant un séjour au Japon. Il est situé sur l’île principale du Japon, « Honshū », plus précisément dans la région de Kinki. La particularité de ce parc est le mont Yoshino qui est connu pour la fabuleuse floraison de ses 30 000 cerisiers qui se déroule de fin mars à mi-avril. Il faut savoir que les cerisiers sont des arbres sacrés au Japon.

 

Le mont Yoshino est aussi un site saint. Ce dernier est un lieu de pèlerinage du shinto, du bouddhisme et du shugendō. En empruntant le chemin de pèlerinage lors d’une randonnée, vous verrez beaucoup de sanctuaires. Le plus célèbre est le Kinpusen-ji. Il a été fondé au VIe siècle. Dû à son importance historique et à la beauté singulière de son architecture, il fut inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2004.

 

Parc national de Daisen Oki

Placé en troisième rang dans cet article, le Parc national de Daisen Oki est un autre parc à ne pas manquer. Ce dernier est situé dans la région de Chûgoku. Dans cette réserve nationale, on trouve aussi deux monts sacrés : le mont Daisen et le mont Sanbe. Le premier est l’emblème de la préfecture de Tottori. En atteignant son sommet, vous pourrez assister au beau spectacle du coucher de soleil. Le mont Sande, quant à lui, se trouve à Shimane. Il est connu pour ses somptueuses falaises façonnées par l’érosion naturelle.

 

Sur le plan culturel, il y a le temple Izumo-Taisha. Comme son nom l’indique, il est localisé dans la ville d’Izumo. C’est le plus précieux lieu saint du shinto du Japon. L’une des particularités de ce temple est la présence d’un rituel « Trouver l’amour ». Lors de cette cérémonie, les visiteurs peuvent y participer en demandant de trouver la bonne personne avec qui l’on souhaite avoir une relation sérieuse. D’ailleurs, selon la croyance, le dieu des unions et du mariage Okuninushi y est présent.

Partager sur