Le Wat Pho, un passage obligé lors de son voyage à Bangkok

wat-pho-1203130_960_720
3/05/17

Le Wat Pho, un passage obligé lors de son voyage à Bangkok

La capitale thaïlandaise figure désormais dans le top 10 des villes les plus actives du monde. L’on y va pour ses vacances, mais pour la plupart du temps, l’on y va pour son business. Il est alors conseillé de se faire plaisir de temps en temps. Le Wat Po, site touristique par excellence, propose à cet effet, un massage traditionnel que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

 Wat Pho : s’inspirer au siège du Bouddha Couché

Faire une visite de l’ancien temple thaïlandais demeure du pur plaisir, et ce, malgré ses huit hectares de superficie. Pour en profiter au max, le mieux serait alors d’opter pour la visite guidée. En groupe, elle ne coûtera que 200 petits Baths. Toutefois, on peut toujours s’y aventurer avec son groupe. Il suffit de se diriger vers Tanon Chetupon pour découvrir l’entrée principale. En effet, on ne peut que rester bouche bée devant toutes les œuvres artistiques qu’y sont présentées. Les passionnés d’arts seront aux anges grâce à l’originalité des sculptures qui évoquent Bouddha. Les peintures, elles, ne sont pas moins intrigantes. Toutefois, ce qui fait la réputation des lieux, c’est cette statue de Bouddha Couché qui fait plus de 15 mètres de haut et 45 mètres de long. Sublimissime, cela fera un excellent souvenir de son passage à Bangkok.

La visite guidée du Wat Pho

Le Wat Pho honore sa nomination de temple. Effectivement, il arrive que l’on rencontre des moines effectuant leur rite religieux. La moindre des politesses serait alors de ne pas les déranger. Les bruits et ricanements entre amis, on les laisse à la porte d’entrée. Un code vestimentaire convenable est également exigé en vue de ne pas profaner ce lieu sacré. Pour cette même raison, les touristes doivent se défaire de leurs chaussures avant d’entrer dans un bâtiment. D’habitude, on se rue vers l’édifice principal, où se situe l’illustre Bouddha Couché. Près de la sculpture monumentale se trouve  une file de bols métalliques. Selon les bouddhistes, mettre une pièce de 1 bath dans chacun de ces récipients porterait chance et attirerait la fortune à l’individu effectuant cette coutume. Pas besoin d’être superstitieux pour cela. D’ailleurs, on ne perd rien à essayer !

Le massage traditionnel thaïlandais, un passage obligé

Outre sa richesse culturelle, le monastère est également connu pour ses légendaires massages. Pour remédier à tout problème de santé, les médecins traditionnels proposent des traitements à base d’herbes. Ici, la fiabilité des soins n’est pas remise en question. En effet, l’école de médecine de Wat Pho a reçu l’approbation du ministère de l’Education nationale en Thaïlande. Et jusqu’à aujourd’hui, elle continue d’ouvrir ses portes pour former les futurs grands adeptes du massage traditionnel thaï, provenant des quatre coins du monde. Les séances durent à peu près 30 à 60 minutes pour moins de 20 euros. Un massage réflexologique est entre-autres  proposé à 480 Baths pour 45 minutes. On peut aussi se faire masser à l’huile aromathérapie pour 400 Baths. À Wat Pho, le bien-être est un luxe à se payer.

 

Partager sur