Voyage au Vietnam : à la découverte de ses temples et pagodes incontournables

Voyage_Culturel_Vietnam
26/11/18

Voyage au Vietnam : à la découverte de ses temples et pagodes incontournables

Visiter le fabuleux temple de Cao Dai durant un voyage au Vietnam

La ville de Tây Ninh attire non seulement les pèlerins, mais aussi de nombreux voyageurs, curieux de connaître un peu plus le caodaïsme. Il s’agit d’une religion syncrétiste s’inspirant du confucianisme, du taoïsme, du bouddhisme et du christianisme. Le temple de Cao Dai, qui est le siège de cette religion, a été conçu de la même manière qu’une cathédrale chrétienne. C’est-à-dire avec des allées latérales, d’une longue allée centrale ainsi qu’un autel. Par ailleurs, l’entrée principale du temple est ornée d’un œil divin qui symbolise Dieu.

Partir au Vietnam pour visiter ce temple est également une occasion à saisir pour admirer les représentations d’illustres Occidentaux tels que Jeanne d’Arc, Descartes et beaucoup d’autres encore, en plus des personnages clés du caodaïsme. Toutes ces célèbres figures sont honorées dans le temple. Un balcon à l’intérieur du temple permet d’assister aux prières qui sont de véritables spectacles à ne pas manquer durant des vacances dans ce pays de l’Asie du Sud-Est. Toutefois, il faut savoir que le silence absolu est requis pendant les messes.

Apprécier l’architecture de la pagode Chua Mot Cot

Il s’agit d’un temple bouddhiste qui se localise au nord du Vietnam, plus précisément dans l’arrondissement de Ba Dinh, à Hanoï. La pagode de Chua Mot Cot est considérée comme l’un des plus importants sites religieux du pays. Elle a été construite en 1049 par ordre de l’empereur Lý Thái Tông. Cette pagode a été par la suite détruite par les troupes françaises en 1954, et elle fut reconstruite peu de temps après.

Elle était à l’origine au centre d’un ensemble de pagodes. Avec une architecture atypique, la structure de l’édifice rappelle une fleur de lotus. Elle se distingue également par les piliers en bois et la colonne de pierre sur laquelle elle repose. En plus, la pagode est entourée d’un lac artificiel ainsi qu’un somptueux jardin verdoyant.

La pagode de l’Empereur de Jade, un véritable chef-d’œuvre mahayana

C’est à la fois une pagode taoïste et bouddhiste qui se situe dans le 3e arrondissement d’Ho-Chi-Minh-Ville. Érigée dans les années 1909 par une communauté cantonaise, cette pagode est sans conteste l’une des plus connues du Vietnam. Elle est décorée de carreaux de céramique verte et de dragon à chaque coin.

Elle est aussi appelée « la pagode de la tortue » en raison des tortues présentes dans une zone fermée de la pagode. Il est à noter que ces animaux sont considérés comme un symbole de bonne fortune dans le pays. La pagode de l’Empereur de Jade est une belle représentation du mahayana, une branche du bouddhisme originaire du nord de l’Inde. Il est possible de visiter la pagode tous les jours de 7 h à 18 h.

Partager sur