Passer sa retraite à Bangkok, les pour et les contres

women-friends-1577910_960_720
11/05/17

Passer sa retraite à Bangkok, les pour et les contres

La retraite est un moment cruciale de la vie où l’on songe à l’impossible. On veut changer de décor, quitter son train-train quotidien et profiter de la nature tout simplement. Et verdure, culture, bien-être,… Tous ces éléments, on les retrouve dans la capitale de la Thaïlande. Certes, on peut y vivre pour pas cher, cependant, il va falloir faire le point sur certains sujets avant de décider de vivre sa retraite à Bangkok.

retraite à Bangkok : des formalités en vue

S’expatrier pour sa retraite, c’est bien. Mais cela implique toutes sortes de démarches administratives. De prime abord, un visa est obligatoire pour son séjour proprement dit. En ce sens, la Thaïlande propose le visa O-A qui est destiné uniquement aux retraités. Pour l’obtenir, le résident français sera dans l’obligation de faire la demande auprès de l’ambassade thaïlandaise, situé à Paris. Certaines conditions seront également requises à cet effet. Ce n’est pas la mer à boire, certes, mais ce n’est qu’un début. Et puis, pour vouloir passer ses beaux jours à Bangkok, il va falloir déménager. Les 9 444 km qui séparent les deux contrées ne seront pas faciles à gérer. Le mieux que l’on puisse faire serait alors de faire appel aux services d’un déménageur transitaire. Le bémol, c’est que c’est long, et très cher. Le mobilier n’arrivera alors à destination que dans 7 ou 8 semaines.

retraite  à Bangkok : pourquoi la Thaïlande?

Une retraite à Bangkok peut être une bonne idée en plusieurs points. Si l’on ne tenait compte que du cadre de vie, l’on a un contraste important entre la nature et les infrastructures modernes. La capitale thaïlandaise a en effet beaucoup évolué depuis les années 90. Et aujourd’hui, elle figure parmi les villes les plus actives à l’échelle internationale. Ce qui implique de grandes infrastructures, à ne citer que le Bangkok Suvarnabhumi, aéroport local qui est classé 38 étoiles et le Royal View Resort. Mais derrière cet aspect-là, on retrouve des paysages somptueux où la nature prime, une culture bouddhiste très marquée et donc des temples de toute beauté. Sans oublier les  îles qui font rêver. Un bon nombre de Français s’y sont déjà expatriés et ne regrettent pas leur geste. De plus que la vie y est abordable. On peut vivre pleinement, et ce, même en ne gagnant que le montant de retraite minimum soit 7 555,50 euros l’année.

retraite  à Bangkok : quels inconvénients ?

Les plages idylliques, les spas un peu partout, tout cela c’est bien beau. Mais il faut également voir la réalité en face. Bangkok est une ville où l’insécurité règne en maître dans certains quartiers. Vendeurs de drogues ou prostituées, la capitale thaïlandaise n’en manque pas. En ce qui est de la qualité de l’alimentation, la cuisine est vraiment délicieuse en Thaïlande, mais,  il est toujours recommandé d’opter pour un repas maison. En effet, l’eau n’est pas potable. Avec la vieillesse en route, les risques d’intoxication alimentaire seront de plus en plus élevés. Le mieux, c’est alors de s’assurer soi-même de la bonne cuisson de ses ingrédients. À part ces détails, l’on a le climat qui est d’une chaleur extrême, et la langue thaï qui n’est pas facile du tout. Ces points sont à méditer avant de s’expatrier.

 

Partager sur