Partir pour un voyage gastronomique à Bangkok

thai-southern-food-1451577_960_720
27/04/17

Partir pour un voyage gastronomique à Bangkok

Bangkok figure désormais parmi les sites touristiques les plus prisés du monde. Si les incontournables demeurent le bouddha couché du Wat Pho ou bien Wat Arun, un temple vieux de 300 ans, la capitale thaïlandaise présente plus d’un tour dans son sac. En effet, ses spécialités culinaires accordent harmonie et saveurs épicées. Bien distincte de la cuisine européenne, ces recettes sont à ne pas manquer lors d’un voyage gastronomique à Bangkok.

Voyage gastronomique à Bangkok : des plats uniques à découvrir

La première chose qui vient à l’esprit lorsqu’on parle de cuisine asiatique, c’est le goût fort des épices. Une saveur unique, et qui, pourtant, résulte des mêmes ingrédients utilisés qu’en cuisine française. Poivre (prik thai) ou feuille de laurier (bai ka wan), ciboulette chinoise (kui chai) ou citron (som sa), les cuisiniers thaï n’hésitent pas à oser des doses extrêmes. Et pourtant, lors de la dégustation, le goût est là. Outre le côté épicé, qui déplaît plus d’un Français, l’on retrouve l’harmonie tant visuelle que gustative. À cet effet, de passage à Bangkok, il serait regrettable de passer sur les plats usuels comme le Kao Man Gai ou le Tom Yum. Le Kanom Jeen et le Pad Thaï font également une réputation locale. Le plat thaïlandais ne se mange pas seul. Pour que le repas soit copieux, il s’accompagne impérativement de plusieurs autres plats individuels. Ainsi, sur la table du déjeuner, l’on retrouve un mix de fritures, de soupe, du curry ainsi qu’un plat pimenté. Aussi, on aime les nouilles en Thaïlande. Tant dans les petites épiceries du quartier que dans les grandes surfaces, l’on a à choisir entre Bamee, Sen Mee, Sen Lek et Wo Sen. Les Giew sont par ailleurs préconisés pour d’excellents raviolis faits maison.

voyage gastronomique à Venise : le  « Tom Kha Kai », un incontournable

Ce plat, fait principalement à partir de lait de coco, de poulet, de piment rouge et de citronnelle est quasiment servi dans tous les restos de la ville. Elle est délicieuse et très épicée, comme tout autre plat thaïlandais d’ailleurs. Certains industriels s’initient à présenter la soupe en surgelé dans les grandes surfaces. Toutefois, en y goûtant de près, la différence est évidente. Le plat originel recèle une infinité de saveurs exceptionnelles. Avec de la garanga, des feuilles de coriandre et des champignons shiitake, l’explosion gustative est assurée. En outre, la texture onctueuse et les ingrédients exotiques font bon ménage, faisant de ce plat, une œuvre gastronomique hors pair.

Le « Pla Krapong Tot Nam Pla »

S’il existe un plat qui fait l’unanimité des gourmets à Bangkok, c’est le Pla Krapong Tot Nam Pla. Cette fois-ci, l’on a affaire à du poisson. Les filets sont alors frits et s’assemblent à la sauce Nam Pla, typique de l’Asie du Sud-Est. Il est idéal de le déguster sur les rives du fleuve Chao Phraya, tout en admirant un beau coucher de soleil. Il existe une dizaine de recettes permettant de mettre en valeur fruits de mer et poissons. Toutefois, celle-ci figure parmi les meilleurs proposés par les cuisiniers locaux.

Partager sur